Retour en Martinique

Cumberland, un de nos plus beaux mouillages

 

 

Bonjour,

Nous resterons finalement près de 2 semaines à Tyrell Bay, et avec Imagina, Kudeta et Voilovent, nous sommes bien entourés ! On avait remarqué un joli catamaran blanc un peu en retrait dans ce grand mouillage, Wild One est un proche cousin de Kudeta, un plan Lerouge de 46′ que viennent d’acheter Benjamin et Laura qui en découvrent petit à petit toutes les finesses et le préparent pour un beau voyage dans le Pacifique. Dans l’immédiat ils le sortent de l’eau au nouveau chantier auquel nous allons confier également Chaveta fin janvier pour une nouvelle peinture antifouling dont il a bien besoin ! Nous nous retrouvons tous à l’occasion de belles soirées musicales au dessus du club de plongée, et des ballades à Hillsborough et dans la forêt avoisinante, la vie est douce à Cariacou… Voilovent nous quitte pour rallier l’île de Bonnaire en passant par les Roques et les Aves qui font partie du Vénézuéla, ils nous en donnerons plus tard d’excellentes nouvelles.

Tyrell Bay
Tyrell Bay
Tyrell Bay, Voilovent au 1er plan
Tyrell Bay, Voilovent au 1er plan
Ballade au sud de l'ile
Ballade au sud de l’ile
Juste au sud de Tyrell Bay
Juste au sud de Tyrell Bay

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                   Le 18 octobre nous retrouvons le superbe mouillage de Chatham Bay et le bar restaurant d’Adèle toujours aussi accueillant, la forêt superbe et l’eau transparente, presque aussi belle qu’aux Tobago Cays que nous rejoignons le 21 avec le plus grand plaisir. Nous mouillons à côté du Dufour 43 Boutovent dont l’age moyen de l’équipage semble peu élevé… Les jeunes skippers ont en effet 4 mousses de 4 à 12 ans, et le 5ème est prévu pour bientôt et tous paraissent très heureux de la vie qu’ils mènent ! Nous passerons avec eux et l’équipage de Kudeta une soirée très agréable dans ce décor de rêve.

Tobago Cays
Tobago Cays
Chatham Bay
Chatham Bay
Chez Adèle
Chez Adèle


                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                            Le 23 nous passons par Clifton sur l’ile de Mayreau pour faire notre clearance d’entrée à St Vincent Les Grenadines et réussissons à mouiller dans la petite et très jolie Salt Whistle Bay. Ce n’est pas encore la haute saison touristique et les gros catas de charter n’ont pas encore envahi cet endroit privilégié, et nous sommes donc ravis de pouvoir en profiter dans de bonnes conditions !

la plage de Salt Whistle Bay
La plage de Salt Whistle Bay
Salt whistle Bay
Salt whistle Bay
Kudeta au près
Kudeta au près

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                       Le 24 départ pour Bequia avec Kudeta, au près peu serré avec 15 nds de vents environ, la mer est belle et cette navigation très agréable. Nous sommes ravis de retrouver ce beau mouillage qui peut certes, parfois, manquer d’intimité mais reste bien abrité et très bien placé. Nous posons notre ancre devant le Jack’s Beach Bar, qui a le bon goût de garder un niveau sonore très raisonnable et dont nous réussissons à capter le wifi grâce à notre antenne et à son amplificateur, la vie est belle ! Nous retrouvons avec plaisir le très joli chemin côtier qui nous mène à Port Elizabeth où les fruits et légumes sont toujours de bonne qualité et faciles à trouver, les petits supermarchés bien pratiques et les bars agréables. Nous y restons presque 2 semaines, rencontrons Fred et Patrice qui sont heureux de passer leur retraite sur un joli Swan 39 Brendan, et retrouvons Wild One qui repart assez vite vers la Guadeloupe pour quelques travaux avant de mettre le cap à l’ouest…

Admiralty Bay à Bequia
Admiralty Bay à Bequia
Wild One quitte Bequia
Wild One quitte Bequia
Ballade à Bequia
Ballade à Bequia
Port Elizabeth
Port Elizabeth

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         Le 4 novembre nous continuons notre remontée vers le nord avec une escale sur l’ile de St Vincent dans la baie de Cumberland. Nous découvrons un mouillage superbe, l’avant du bateau vers le centre de la baie et l’arrière attaché aux cocotiers sur la plage grâce à l’aide efficace de locaux discrets et attachants. C’est Thierry et Anne Claire de Kudeta qui nous avaient proposé cette escale et ils sont là également un peu à l’écart entourés par la forêt dans un décor de rêve, nous sommes tous ravis de rester un moment dans cet endroit hors du temps. Nous profitons de leur grande et puissante annexe pour aller avec eux faire notre clearance de sortie à Walilabou, à 10 minutes de notre mouillage, dans ce qui reste des décors du film « Pirates des Caraïbes », c’est étonnant et très dépaysant, nous sommes très contents de découvrir cet endroit qui n’a pas dû beaucoup changer ces dernières années !. Nous serons moins contents quand le douanier nous annoncera tranquillement que nous lui devons 70 dollars EC alors qu’en principe la sortie d’un pays est gratuite, mais il fait la route pour nous depuis la capitale Kingstown !

Cumberland bay
Cumberland bay
Atelier moteurs et coques...
Atelier moteurs et coques…
Livraison fruits et légumes !
Livraison fruits et légumes !
Barque de boat boy à Walilabou
Barque de boat boy à Walilabou
Entre Cumberland...
Entre Cumberland…
... et Walilabou
… et Walilabou
Amarrage à terre sur un cocotier !
Amarrage à terre sur un cocotier !
Le port de pêche...
Le port de pêche…
La piscine !
…et la piscine !

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                      Le 9 nous repartons pour la Martinique avec une petite escale à Rodney Bay sur l’île de Ste Lucie. Nous sommes toujours au près avec 13 à 17 nds de vent, la voilure légèrement réduite avec un ris dans la grand voile et la trinquette à la place du génois. Nous mouillons à gauche en entrant près du château, c’est beaucoup plus calme et joli que vers le fond près de la marina ou du village où les bars rivalisent de décibels pour attirer le client ! Le lendemain matin le vent est encore plus fort, nous avons entre 23 et 27 nds soit force 6, mais sa direction est meilleure, nous sommes vent de travers et gardons 1 ris et la trinquette. Par moment nous serions mieux avec 2 ris, mais la mer n’est pas trop forte et nous sommes heureux de faire marcher notre RM à bonne allure, toujours entre 9 et 10,5 nds ce qui est quand même très agréable ! Nous sommes accompagnés par une dizaine de fous de bassan qui restent durant tout le trajet avec nous, ils tournent autour de Chaveta et restent de longues minutes à l’étrave au dessus de la trinquette avant de repartir plonger sur les poissons qu’ils ont repéré, nous sommes heureux de pouvoir être aux premières loges de ce superbe spectacle ! Un peu plus de 2h après notre départ nous sommes au mouillage à Caritan près de Ste Anne et à côté du grand port du Marin, il y a pas mal de bateaux mais c’est calme et très agréable. Le 12 nous prenons la bouée réservée pour nous près de la marina du Marin ( un grand merci à son personnel pour son efficacité et sa gentillesse) et avons le plaisir de retrouver Marie sur son express 44 Frangaux, lui aussi sur une bouée non loin de la nôtre, et Jean-Lou qui jettera un oeil de temps en temps sur Chaveta avant de partir vers Cuba avec son sun odyssée 46 Damalou. Le temps passe vite, nous enlevons le génois et la trinquette, soignons l’amarrage avec 4 amarres entre la bouée et Chaveta, rangeons et nettoyons aussi bien que possible, et le 14 rejoignons l’aéroport pour retrouver Calais et les amis, passer Noël avec nos 2 enfants et leur petite fille, et bien d’autres choses encore, avant de retrouver Chaveta le 15 janvier…

Pierre-Yves et Mimi à Calais le 25/11/2019

Fous de bassan
Fous de bassan

IMGP3221IMGP3226IMGP3234

Articles récents

Commentaires récents

Catégories

pycandco Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *