La Dominique à St Vincent

Après quelques jours à la marina de Pointe à Pitre pour remettre le bateau en état de naviguer, installer les voiles, vidange du moteur, nettoyage de la coque, le stage sécurité de Mimi avec Luc et Chantal Coquelin qu’elle a beaucoup apprécié, nous repartons vers le sud. Première escale aux Saintes toujours un très bon moment, puis direction la Dominique avec William et son Lagoon 440 « Imagina ».

Navigation rapide et agréable, nous nous arrêtons à Portsmouth au mouillage devant le Madiba, bar sur la plage, et partons le lendemain revoir la rivière indienne avec Lawrence d’Arabie (!) boat boy et guide local qui nous a pris en charge. La végétation a bien repoussé depuis l’année dernière et la ballade à la rame est superbe, encore plus belle ! Nous repartons le lendemain pour Roseau, la capitale que nous allons découvrir, point de départ de superbes ballades dans les forêts de l’ile. Mouillage sur une bouée, on amarre l’annexe sur un petit ponton de pêcheurs, et on part se balader vers la ville. L’ambiance est très différente de Portsmouth, très reggae, les gens sont accueillants et la musique omniprésente… Le lendemain départ pour Trafalgar falls avec Amstrong, chauffeur de taxi collectif et guide que William a déjà rencontré précédemment. Le site est grandiose et la marche d’approche vers la cascade elle-même superbe. Il faut quand même faire attention, ça grimpe bien avec des roches très glissantes. Le bain  sous la cascade est un vrai plaisir, de même que le plat de poisson avec une Caribe bien fraiche servis dans un super petit bar resto qui semble ouvert juste pour nous ! Le lendemain nous repartons avec Amstrong pour une petite randonnée vers un lac d’altitude, le Boeri Lake. Le paysage est toujours aussi étonnant et superbe, mais nous arrivons au lac dans les nuages avec la surprise d’un temps beaucoup plus frais ! Nous terminons l’après midi sur le site de Titou Gorges, nouveau bain très frais sous une petite cascade accessible après une petite centaine de mètres de nage dans un défilé très étroit entre de gros blocs de pierres qui se terminent en tunnel juste avant l’arrivée sous cette cascade, quelle expérience ! Nous avons bien fait de passer du temps en Dominique, cette ile est vraiment très belle et ses habitants accueillants et ravis de nous la faire découvrir.

La rivière indienne
La rivière indienne
Un iguane se chauffe au soleil
Un iguane se chauffe au soleil
Les racines de ces arbres sont impressionnantes
Les racines de ces arbres sont impressionnantes
Un colibri derrière le bar au bout de la rivière indienne
Un colibri derrière le bar au bout de la rivière indienne
Au même endroit...
Au même endroit…
Trafalgar Falls
Trafalgar Falls
William et Mimi en approche de la cascade
William et Mimi en approche de la cascade
Mimi et William juste avant la cascade
Mimi et William juste avant la cascade
Quel spectacle!
Quel spectacle!
Dans la forêt dominicaine
Dans la forêt dominicaine

IMG_4711 (2)

Mouillage à Roseau
Mouillage à Roseau

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        Prochaine escale, la Martinique, nous nous arrêtons d’abord à St Pierre au pied de la Montagne Pelée, le mouillage sur ancre est sympa mais il faut prévoir de la place autour de soi car le vent tourne dans tous les sens, nous serons obligés de bouger le soir pour trouver une place plus à l’écart… Le lendemain nous partons pour les Anses d’Arlet, nous choisissons Petite Anse devant le village, c’est toujours aussi joli et agréable et nous y restons 2 jours tranquilles. La route qui nous attend pour rejoindre Ste Anne, près du Marin, est moins agréable que les précédentes car nous devons tirer des bords avec 15 à 25 nds de vent, sous 2 ris et trinquette. Cela se passe plutôt bien et nous laissons tomber notre ancre à Caritan, tout près de Ste Anne, l’eau est très belle et le bain à l’arrivée au soleil un réel plaisir ! Nous rejoignons le Marin le lendemain pour faire le plein de provisions et d’eau, on y trouve de tout à des prix à peu près raisonnables… Nous retrouvons également Cathy et Bruno sur leur Nautitech 40 « Râ », que nous avions rencontrés en début d’année à St Martin, et nous allons donc avoir le plaisir de naviguer à 3 bateaux dans les semaines qui viennent. Avant de quitter la Martinique nous passons par Fort de France que nous ne connaissons pas, le mouillage sous le fort est joli mais roule un peu à cause des ferries… Nous y restons 2 jours, la ville est plutôt agréable et nous apprécions le détour.

L'église de St Pierre
L’église de St Pierre
Au mouillage devant St Pierre
Au mouillage devant St Pierre
Imagina
Imagina
Le marché couvert de Fort de France
Le marché couvert de Fort de France

 

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               Une navigation sympa, soleil et 15 nds de vent de travers, nous amène à Ste Lucie, et nous retrouvons un très beau mouillage sur bouée aux deux pitons où nous passons l’après midi et la nuit. Départ le lendemain, toujours avec Imagina et Râ, pour St Vincent que nous avions évité à tort l’année dernière, nous nous arrêtons à Châteaubelair et mouillons devant la montagne couverte de forêt avec des palmiers au bord de l’eau, il n’y a pas grand monde et le site est superbe. Nous sommes aussitôt « pris en charge » par des locaux venus nous accueillir assis sur de vieux flotteurs de planche à voile avec une rame à la main pour tout moyen de propulsion ! L’atmosphère est bon enfant, on nous propose des fruits ou légumes, du poisson, des excursions… Les prix demandés sont raisonnables et nous achetons avocats, mangues, bananes, papayes et autres spécialités locales, tout est très bon, tout semble pousser avec facilité sur cette magnifique ile montagneuse et recouverte de forêts superbes. Le niveau de vie est vraiment peu élevé, les habitants n’ont pas grand-chose mais sont extrêmement ingénieux et essaient également de récupérer ce qu’ils peuvent en discutant avec les équipages des bateaux de passage. On est souvent sollicité, mais toujours avec gentillesse, et les échanges sont intéressants autant avec les adultes que les enfants qui ne sont pas en reste pour la débrouillardise et l’art de faire beaucoup avec le peu dont ils disposent. A terre l’atmosphère est toujours sympa, il n’y a pas ou très peu de tourisme, et l’accueil est toujours souriant et décontracté. Le lendemain nous partons à pied découvrir une très belle cascade au sein d’un parc national au pied du volcan la soufrière, la nature est splendide et la forêt tropicale toujours aussi belle. Le bain au pied de la chute est vivifiant et bienvenu, puis on continue à grimper pour arriver en haut de cette chute et en découvrir une autre plus petite, mais l’environnement est vraiment exceptionnel et nous en profitons bien …  Cette escale restera un superbe souvenir, St Vincent mérite vraiment une visite et nous y retournerons sûrement en remontant !

Mouillage aux 2 pitons
Mouillage aux 2 pitons
Chateaubelair avec Râ au 1er plan
Chateaubelair avec Râ au 1er plan
Rencontre sur la route du parc national
Rencontre sur la route du parc national
Mimi et Cathy sous la cascadei
Mimi et Cathy sous la cascade
Dans la forêt au dessus de la cascade
Dans la forêt au dessus de la cascade
A Chateaubelair...
A Chateaubelair…
Dans le même bistro, musique et danse!
Dans le même bistro, musique et danse!
On récupère l'annexe sur la plage.
On récupère l’annexe sur la plage.

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                            Petite navigation agréable le lendemain et nous arrivons à Béquia, un gros coup de cœur de l’année dernière… Le charme agit toujours, le mouillage d’Admiralty bay à Port Elizabeth est protégé, vaste et très beau, il n’y a pas trop de monde et on se sent toujours aussi bien à terre ! Notre bar wifi favori le « Ginger Bread » est toujours aussi sympa et accueillant, on va se poser ici une dizaine de jours pour en profiter et visiter l’ile plus en détail avant de continuer notre descente vers les Tobago Cayes et Grenade. Si le cœur vous en dit, il y a toujours de la place sur le bateau pour passer 10 jours avec nous au soleil….

A bientôt, Pierre-Yves et Mimi sur Chaveta à Bequia le 1er Août 2019.

Articles récents

Commentaires récents

Catégories

pycandco Écrit par :

Un commentaire

  1. 2 août 2019
    Répondre

    Coucou Mimi et Pierre Yves.
    Votre voyage nous donne envie…..
    Pour l instant nous sommes à Serre Ponçon dans un camping à la ferme où farniente, escalade,balade et baignades sont au rendez vous.
    Nous vous embrassons
    Laurence et Fred

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *