La Dominique et la Martinique

Bonjour,
Après un nouveau passage du 13 au 28 mai, avec Pascal et Valérie, à Marie Galante, puis aux Saintes, et une virée en voiture dans la forêt tropicale de basse Terre, magnifique, nous continuons notre descente de l’arc antillais, et le 2 juin c’est le départ pour la Dominique, après une super soirée la veille à la marina de Pointe à Pitre, un concert donné par Luc Coquelin et ses amis tous plus talentueux les uns que les autres, 3 heures de musique pop, rock, folk, un réel plaisir, d’autant plus que les bénéfices de la soirée étaient destinés à aider Luc dans sa 5ème participation à la Route du Rhum.
Pascal et Valérie
Pascal et Valérie
Terre de bas
Terre de Bas
Ballade en Terre de Bas
Ballade en Terre de Bas

 

 

 

 

 

 

Pascal et Pierre-Yves
Pascal et Pierre-Yves
Mouillage à Prince Ruppert Bay
Mouillage à Prince Ruppert Bay
La rivière indienne
La rivière indienne

 

 

 

 

 
 Le temps est très beau et au bout de 6 heures d’une belle navigation avec 15 nds de NE et pas mal de sargasses, nous mouillons à Prince Ruppert Bay, nous ne sommes pas seuls mais il y a de la place et l’endroit est très beau. Assez vite Antony vient nous voir sur son Seabird pour nous proposer une ballade dans la rivière indienne le lendemain, que nous acceptons bien volontiers. Et nous ne l’avons pas regretté, bien au contraire, car même si les traces du dernier cyclone sont très présentes nous avons passé une super matinée avec les explications d’Antony sur la faune et la flore de la rivière, ponctuée d’un arrêt étonnant dans un bar surgit de nul part au milieu des arbres pour déguster un jus de fruits frais locaux. Une ballade à Porthmouth l’après midi achève de nous convaincre de l’intérêt de l’escale avec de belles rencontres comme celle de ces 2 étudiantes américaines en stage sur un bateau humanitaire mouillé là pour aider la population locale en proposant des soins dentaires gratuits.
La rivière Indienne
La rivière Indienne
Mouillage Prince Ruppert Bay
Mouillage Prince Ruppert Bay
Le long de la rivière indienne
Le long de la rivière indienne
La rivière indienne
La rivière indienne
A côté de la rivière indienne
A côté de la rivière indienne
 Porthmouth, La Dominique
Porthmouth, La Dominique

 

 

 

Mais nous sommes attendus en Martinique pour réparer la grand voile, donc le lendemain départ à 6h pour faire les 70 milles qui nous séparent du Marin. Sortis de l’abri de la Dominique les alizés se renforcent jusqu’à 26 nds, la mer devient forte et l’étape se révèle sportive, mais nous allons vite ce qui nous arrange. Finalement nous nous arrêtons à l’anse d’Arlet, mouillage un peu encombré mais agréable à 15 milles du Marin. Le bain à la plage, superbe, est une récompense appréciée après cette étape agitée!!!
A petite Anse d'Arlet
A petite Anse d’Arlet
Les 3 Ilets
Les 3 Ilets
Belle et ancienne maison en bois au Marin
Belle et ancienne maison en bois au Marin 
Le lendemain nous repartons pour le cul de sac du Marin, le vent est toujours assez fort et pile dans le nez et la mer bien agitée, heureusement que le moteur est là pour nous donner un coup de main apprécié. Après le passage du Diamant, superbe rocher isolé à l’entrée de la baie, les choses s’arrangent doucement et nous entrons un peu héberlués dans le cul de sac du Marin : une forêt de mat barre l’horizon, il y en a partout, au mouillage, sur des bouées, sur les pontons des 2 marinas, c’est un spectacle étonnant…. Nous trouvons assez facilement une place pour poser notre ancre et apprenons qu’il y a peu de monde en ce moment, nous sommes hors saison !!! Cet endroit est en fait le plus important abri des caraïbes pour les bateaux de plaisance, et un centre important pour l’entretien et les réparations de ces bateaux. A propos de réparation nous démontons notre grand voile délaminée, vite récupérée par la voilerie Incidence, et après 2 jours de travail elle nous est livrée à bord par le Zodiac de la voilerie. Le tissu qui se décollait a été recollé, mais il faudra sans doute songer à la remplacer l’année prochaine, elle est malheureusement en fin de vie moins de 4 ans après sa fabrication…
A Ste Anne
A Ste Anne
La place de l'église à Ste Anne
La place de l’église 
Ste Anne
Ste Anne
Le mouillage de Ste Anne
Le mouillage de Ste Anne
Régate de yoles
Régate de yoles
Régate de yoles dans le mouillage !
Régate de yoles dans le mouillage !
Ste Anne
Ste Anne

 

Nous quittons cet immense parking à flot pour aller mouiller dans l’anse de St Anne, il y a encore du monde mais l’emplacement est superbe, le village très sympa et la plage plus qu’accueillante… Ce qui nous permet de reprendre le rythme perdu des bains matin et après midi, avec la chaleur ambiante (entre 30 et 35°) c’est super agréable !

 

 

Nous repartirons sans doute le week end prochain, direction Ste Lucie, avant de découvrir les Grenadines, ça vaut parait il le déplacement !….
Pierre-Yves et Mimi au Marin le 12 juin 2018

Articles récents

Commentaires récents

Catégories

pycandco Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *