St Barth, Antigua, Guadeloupe

Antigua, English Harbour.

 

 

 

Bonjour,

Après notre départ de St Martin le 28 mars, nous nous arrêtons de nouveau à St Barth, anse de Colombier, très beau mouillage que nous retrouvons avec plaisir, au programme bains et ballades en dehors des sentiers battus. Puis nous rejoignons Gustavia, le mouillage est toujours aussi agité mais l’ancre tient bien. Nous ne sommes pas seul, il y a beaucoup de monde d’autant que les bateaux qui vont courir la semaine de St Barth commencent à arriver. Le contraste avec St Martin est saisissant, les traces du passage du cyclone Irma ont presque disparu, l’activité économique semble tourner à plein régime, les 2 iles sont proches mais complètement différentes.

Anse de Colombier à St Barth
Anse de Colombier à St Barth
Port de Gustavia à St Barth
Port de Gustavia à St Barth

Nous repartons assez vite pour Antigua où nous arrivons après 15 heures d’une navigation pas très rapide, nous avons plus d’un noeud de courant contraire, nous sommes au près avec un vent irrégulier et les sargasses ne nous faciitent pas la vie, il faut régulièrement faire des marches arrières au moteur pour libérer la quille, l’hélice et les safrans des paquets d’algues qui s’y accrochent sans arrêt. Nous mouillons de nuit vers 21h à English Harbour, l’endroit est calme et se révèle aussi beau que dans nos souvenirs quand nous nous réveillons le lendemain matin.

English Harbour
English Harbour, site protégé
Plage d'English harbour
Plage d’English harbour
English Harbour
English Harbour, sur la plage

Nous allons y rester une semaine, alternant ballades dans la forêt très présente autour du port et le site historique d’English Harbour très bien préservé et agréable à visiter, bains à la plage toute proche des bateaux et passages occasionnels et très appréciés en fin de journée au petit bar sur la plage d’où l’on peut admirer le coucher du soleil derrière les bateaux. Très bel endroit à recommander, nous en repartons dans de bonnes conditions de vent, entre 15 et 20 nds et du soleil, direction la Guadeloupe.

Ballade autour d'English Harbour
Ballade autour d’English Harbour
English Harbour
English Harbour, à côté du port

Notre 1ère escale est pour l’anse Deshaies, c’est toujours aussi beau et agréable même si les bateaux y sont assez nombreux, nous sommes bien abrités du vent et le fond est de très bonne tenue. Puis le 17 avril nous rejoignons les Saintes au sud de la Guadeloupe, il n’y a plus beaucoup de place pour mouiller sur son ancre, de très nombreuses bouées ont été installées dans la plupart des sites abrités. C’est surement très bien pour préserver les fonds mais c’est assez onéreux, 13 euros la nuit sur une bouée pour nous. Les Saintes sont toujours aussi belles, le charme opère, on se sent tout de suite bien même s’il y a un peu de monde et beaucoup de scooters dans la journée. L’eau est superbe, verte, transparente, tiède, nous en profitons bien et pendant les heures moins chaudes en fin d’après midi nous nous promenons à la découverte des environs. Les sargasses toujours présentes sont un gros problème pour les habitants des côtes tournées vers l’est, certaines baies et plages sont impratiquables car pleine de ces sargasses qui dégagent en pourrissant sur le sable un gaz nauséabond et dangereux. Il y a aussi pas mal d’arbres cassés ou déracinés à certains endroits, les cyclones sont aussi passés par là mais la vie a semble-t-il repris son cours normalement, les poules courent un peu partout, les chèvres sont nombreuses et coabitent avec des iguanes dificiles à repérer, ils sont les champions du camouflage ! Nous sommes bien mais devons rejoindre Pointe à Pitre pour accueillir Didier et Valérie qui viennent de Calais passer 15 jours avec nous, nous reviendrons bien sûr aux Saintes avec eux !

L'anse Deshaies
L’anse Deshaies
La galerie est momentanément fermée ! Les Saintes
La galerie est momentanément fermée ! Les Saintes

Nous commençons notre croisière à 4 par un mouillage sympa derrière l’ilet Gosier, puis partons pour Marie Galante où nous mouillons devant St Louis, il y a des bateaux mais beaucoup  de place et c’est calme et très bien abrité. Nous profitons du beau temps pour découvrir une ile très attachante, randonnée à pied, tour de l’ile en voiture, visite d’une distillerie de rhum, musique le soir dans les bistros face au mouillage, on pourrait rester là longtemps sans se lasser.

Cochons à St Louis
Cochons à St Louis, Marie Galante
Il manque encore le ti-punch, mais il arrive !
Il manque encore le ti-punch, mais il arrive ! Plage de st Louis

Le 27/04 nous quittons Marie Galante pour rejoindre les Saintes toujours aussi attirantes, et mouillons cette fois au pied du pain de sucre, devant la plage du même nom. C’est encore un moullage de rêve, bien abrité et au calme à l’écart du bourg. Didier et Valérie initient Mimi aux joies du snorkeling, il y a beaucoup de poissons différents à observer au pied du pain de sucre et nous  passons pas mal de temps avec plaisir à cet endroit. Petite escapade sur la côte ouest de la Guadeloupe ensuite, nous mouillons dans l’anse à la barque, il y a peu de place, l’endroit manque d’autant plus de charme que la pluie s’est invitée, les averses sont violentes mais de courte durée. Nous partons à la découverte des alentours et découvrons un très beau chemin en bordure de plage puis dans la forêt tropicale, le paysage est très beau et le retour, en passant par l’unique commerce du village, une boulangerie qui peut aussi à l’occasion nous vendre une « carib », la bière locale, à déguster sur une terrasse, nous confirme que l’on a bien fait de faire cette escale. Après une nuit calme le soleil est revenu et nous repassons par les Saintes avant de revenir à Pointe à Pitre, au mouillage du carénage. L’endroit n’incite pas forcément à la baignade, mais est bien abrité et tout proche de la marina où nous pouvons débarquer en annexe pour profiter de la ville, très contrastée mais aussi très intéressante. Après une belle journée passée chez des amis Pierre et Nath installés depuis 6 ans à la Guadeloupe, Didier et Valérie nous quittent, leur vacances sont terminées et nous allons maintenant accueillir dans une semaine mon frère Pascal et Valérie sa femme, pour d’autres belles ballades autour de la Guadeloupe…

Les Saintes
Les Saintes
Ferme aux Saintes
Ferme aux Saintes

En les attendant nous passons 3 jours dans la marina, ce qui nous permet de retrouver et de passer de bons moments avec Luc et Chantal, amis de longue date, Luc a déjà fait 4 fois la Route du Rhum et prépare la prochaine, et Nadine que nous avions rencontré au même endroit il y a 3 semaines, elle pépare avec son mari un joli Beaufort 14 pour de futures navigations dans le Pacifique et l’océan Indien et nous rend de grands services dès qu’elle en a l’occasion !

Pierre-Yves et Mimi à Pointe à Pitre le 10 mai 2018

St Louis, Marie Galante
St Louis, Marie Galante

Articles récents

Commentaires récents

Catégories

pycandco Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *