Gran Canaria

Sur la côte sud de Gran Canaria, juste avant Puerto de Mogan

 

 

Bonjour,

Après une traversée tranquille sous spi avec 10 nds de vent nous sommes arrivés en fin d’après midi dans le grand port de Las Palmas sur l’ile de Gran Canaria. Cet endroit est immense et assez impressionnant, il y avait 3 ou 4 grands cargos au mouillage à l’extérieur, des plateformes avec leur gros bateau de service, des ferries, des paquebots de croisière, beaucoup de cargos, un port militaire au fond de la rade et, pas très loin de l’entrée sur la gauche devant la ville, la plus grande marina des Canaries (et sans doute la moins chère !) avec un grand mouillage juste derrière, devant la plage. Les 200 bateaux de l’ARC (Rally britannique annuel Canaries/Antilles) venait de partir, libérant de la place pour de nombreux bateaux au mouillage qui n’attendaient que cela, d’autant plus que le vent commençait à monter sérieusement. Nous passons donc la nuit au mouillage et allons à la capitainerie le lendemain matin : il y a du vent et le trajet en annexe est humide, et quand nous arrivons il y a déjà une trentaine de personnes devant nous 10mn après l’ouverture des locaux. Et nous prenons notre ticket à notre tour, une première pour nous, et 3 heures plus tard (!), nous pouvons enfin faire notre entrée officielle sur l’ile, et obtenir une place sur un ponton de la marina, arrière au ponton et avant sur 2 pendilles. Malgré sa taille cette marina est très agréable, calme et bien abritée, et on peut trouver pratiquement tout ce dont on peut avoir besoin pour le bateau et pour nous, soit dans l’enceinte de la marina, soit pas très loin à Las Palmas. Autre avantage, il y a beaucoup de voiliers de passage et nous retrouvons avec grand plaisir « Patago » rencontré à Porto Santo. Alain et Sophie attendent que le vent, bloqué de façon inhabituelle au sud, revienne au nord/est pour rentrer à St Martin aux Antilles, avant de repartir pour Madère puis la Tasmanie sans escale…!!! Nous rencontrons aussi un couple d’Italiens avec leur petite fille qui passent l’hiver aux Canaries avant d’aller en Méditerranée avec leur randonneur 12m, et un autre couple de tourdumondistes expérimentés, Jean et Marcia. Nous passons de très bons moments avec tous ces personnages hors du commun, ballades dans l’intérieur de l’ile entre autres, et nous utilisons également beaucoup nos vélos pour visiter la ville, les vieux quartiers valent le détour !

la maison de Christophe Colomb à Las Palmas
la maison de Christophe Colomb à Las Palmas
Las Palmas
Las Palmas

Les meilleurs choses ayant une fin, nous partons le 1er décembre pour le mouillage de Pasito Blanco, paquet d’immeubles autour d’une marina sans beaucoup d’intéret, le paysage côtier très joli juste à côté s’avérant en fait être un golf qui interdit aux piétons le passage pour rejoindre la pointe de Maspalomas et ses superbes dunes, peu éloignées mais inaccessibles sans un gros détour le long d’une route pas du tout prévue pour ces piétons….

Les falaises de Pasito Blanco
Les falaises de Pasito Blanco

Nous ne nous attardons pas et passons le sud de l’ile pour trouver un mouillage plus agréable à Anfi del Mar. La baie est abritée des vents de NE, il y a encore beaucoup d’immeubles mais l’endroit est agréable avec de très beaux jardins paysagers, une plage parfaite pour la baignade et le petit port de pêche d’Arguineguin à 30mn à pied où nous irons 2 jours de suite nous ballader, en ferry d’abord puis à pied le lendemain. Seul bémol le vent reste à l’est et le bateau roule pas mal par moment, notamment entre 19 et 21h !

Mouillage à Anfi del Mar
Mouillage à Anfi del Mar
Anfi del Mar
Anfi del Mar

 

 

 

 

 

 

 

Ballade à Arguineguin
Ballade à Arguineguin
Arguineguin
Arguineguin

Le mardi 5 nous obtenons une place à Puerto de Mogan, tu avais raison François c’est une belle marina où on resterait facilement plus longtemps que prévu s’il y avait plus de place et si c’était un peu moins onéreux ! Nous y passons la semaine et repartons au mouillage d’Anfi del Mar vendredi samedi et dimanche avant de revenir lundi pour laisser passer le coup de vent de nord prévu jusqu’à jeudi. Non seulement on est très bien à Puerto Mogan, mais en plus on y a retrouvé Pierre-Yves et Babeth, partis de Calais pour les Antilles il y a 30 ans ! Ils préparent leur bateau au sec pour une grande ballade et on passe de très bons moments avec eux…

Nous devrions sortir de la marina jeudi, si la météo est bonne, pour mouiller juste à côté devant la plage et partir le lendemain de bonne heure pour l’ile de Ténérife. Nous devons y retrouver dans une dizaine de jours Yann, Cécile et leur petite Léa pour passer ensemble la fin de l’année, on vous en parlera au prochain numéro !

Bonne fêtes de fin d’année à toutes et tous,

Puerto Mogan
Puerto Mogan

A bientôt, Pierre-Yves, à Puerto de Mogan 13/12/17

Puerto de Mogan
Puerto de Mogan

 

 

Articles récents

Commentaires récents

Catégories

pycandco Écrit par :

2 commentaires

  1. loic
    14 décembre 2017
    Répondre

    super, je vois que vous prenez votre temps … la bise a Yann.

  2. 28 décembre 2017
    Répondre

    sublimes photos. Vous me faites rêver, mais je crois que c’est le but !! je vous enverrais bien un cliché de mon jardin où il y a encore quelques petites fleurs, mais je crois que je ne ferais pas le poids !! bisous, bonne nouvelle année en famille à Ténérife (si j’ai bien compris ) Soyez heureux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *